Rechercher

VENTOUSO-THERAPIE/HIJAMA / CUPPING THERAPY : c'est quoi au juste ?

Dernière mise à jour : 30 août 2021



Cette technique de soin millénaire utilisée même pendant la période pharaonique est devenu depuis quelques temps à la mode, à la suite, de publicité indirect par les professionnels du sport.


L'existence de cette technique peut être prouvée par l'existence de sculptures datant de l’Egypte ancienne.


Vous pouvez constater dans la photo ci-dessous que des scènes s’apparentant à de la cupping thérapie y figure.





Hippocrate s'en servait déjà 400 ans avant J.-C et, selon lui, les ventouses permettraient de rétablir l'équilibre entre les humeurs (sang, bile, lymphe...).


Cet art de guérir est pratiqué en Asie (Médecine Traditionnelle Chinoise), en Inde, dans les arabes et pays musulman, en Europe, en Grèce mais en France également depuis des lustres.


Les parents de ma belle-mère et mon beau-père qui ont plus de 70 ans l'utilisaient à la campagne il y a déjà plus de 100 ans dans le Tarn et Garonne dans le cadre de certaines pathologies ou douleurs.




Photos, Source : wikipédia

Les ventouses sont recommandées dans certaines religion dont l'islam (Hadith du prophète Muhammad saw ventant son mérite).

Il a fallu attendre le début des années 1990 pour voir la Hijama susciter, de nouveau, de l’intérêt auprès des professionnels de santé et c'est au début du vingt-et-unième siècle, que celle-ci connaît un essor inconsidérable en Europe et aux Etats-Unis et bénéficie d'une légitimité unanime dans son recours.


Citons la parole de Gillespie W.A. dans la revue Boston Medical and Surgical Journal en 1834 : « Nul membre de la profession, à cette époque, ne peut ignorer son recours ni son importance. ».


Quelles sont les mérites de cette technique ?


Action épurative et régulatrice à travers les 5 émonctoires permettant la détoxification des tissus;

Action stimulatrice du système immunitaire à travers, par exemple, une régulation des désordres immunologiques;

Action hormonale à travers, par exemple, le contrôle parasympathique de l'activité de l'hypophyse, stimulation ovarienne, régulation des hormones thyroidiennes...;

Action sur la douleur à travers, par exemple, un soulagement des migraines, troubles digestifs, tensions musculaires, douleurs inflammatoires...;

Action anti-inflammatoire à travers une réduction des gonflement et de l'inflammation;

Action sur le blocage de la circulation de l'énergie vitale;

Action sur le système nerveux central à travers, par exemple une diminution du stress...



LA POSE DES VENTOUSES


On distingue 2 types de pose :


- à chaud (ventouses en verre, la flamme est alimentée grâce à l'oxygène situé dans la ventouse, cela permet de créer une pression négative dans la ventouse et par conséquent une aspiration de la peau lors que sa pose sur la peau du consultant);


- à froid.


Celles-ci peuvent être en :


Bambou (très peu utilisées);

Verre (très utilisées, attention donc à des règles strictes d'asepsie);

Plastique à usage unique (très utilisées).


Leurs utilisations dépendra de la formation du praticien.


Concernant la pose des ventouses, selon l'individu, la pose sera soit sèche, soit humide (càd avec de légères incisions ressemblant à de très légères griffures d'environ 1 voir 2 mm).


Une désinfection de la zone tissulaire à traiter sera IMPERATIVE et ce, dans des règles d'asepsie stricte (gants, masque, compresses stériles ect...).


Différentes méthodes sont utilisées :


- ventouses naturopathiques alliées à l'aromathérapie;

- ventouses glissantes (massage, effet anti-cellulite);

- flash cupping;

- ventouses humides;

- ventouses sèches...


Pour ma part, la méthode dépendra de l'effet escompté et du cas car bien évidemment chaque cas est unique.


En tout état de cause, il est important de souligner que la Hijama/wet cupping ne fait pas mal du tout, cette technique n'est pas à craindre du tout, c'est au contraire un bienfait remarquable indolore.


Je rappelle que pour la hijama humide, il faudra prendre attache avec un professionnel de santé diplômé d'état.


LES POINTS DE POSE


Les ventouses seront posées sur des points réflexes précis et/ou sur les points des méridiens (MTC) en rapport avec l'effet désiré.



********************



Certaines pathologies sont à exclure, une attention particulière est à suivre impérativement, à savoir les pathologies :



- Post-traumatiques (traitement médical et repos), utilisation des ventouses uniquement autour de la zone douloureuse.

- Evolutives (attendre la stabilisation par un traitement médical impérativement et un diagnostic médical),

- Aiguës (un avis médical est recommandée afin d'éliminer une pathologie sous-jacente),

- Chroniques décompensées c'est à dire une pathologie où tous les signes ou symptômes s'emballent, impossible à contrôler (voir un médecin en urgence);



Certaines situations sont envisageables mais nécessitent une stratégie particulière du praticien :


1. Personnes âgées de plus de 75 ans (état général doit être satisfaisant);

2. Jeunes enfants (à partir de 2/3 ans, celle-ci doit être sèche);

3. Femme enceinte (pas de ventouses au 1er trimestre - risques abortifs);

4. Anémie par carence martiale (en dessous d'un certain seuil après analyse sanguine, on ne peut pas intervenir au risque d'altérer l'état général du patient; certaines carences ne sont pas une contre indication à cette pratique, il faudra donc prendre attache avec un praticien confirmé afin qu'il vous confirme que son intervention est possible...);

5. Prise d'anticoagulant et troubles de la coagulation sanguine (selon le but de la prise de médicaments, le praticien optera pour une hijama sèche ou humide);

6. Le diabète (les points seront différents selon le type de diabète, la méthode également, il faut noter que dans certains la prise en charge du patient ne peut pas être possible, tout dépendra des analyses biologiques).



Pour ces 6 cas, la pose de ventouses est possible, cependant, il est impératif de le faire auprès d'un praticien COMPETENT et TRES RIGOUREUX.


Vous avez besoin de plus d'informations ? n'hésitez pas à poser vos questions !


Pour les personnes ayant déjà eu recours à cette méthode, quel a été le résultat ?



Nadia EL BACHRI

NES TERRA Pi

contact@nesterrapi.com



68 vues0 commentaire